la belle-mère

Amateur

la belle-mèreMa belle mère voulait aller au théâtre un samedi soir et comme mon amie était partie en week end avec ses amies, elle m’a proposé de sortir avec elle. J’ai accepté sans hésiter. La veille elle m’a téléphoné et elle m’a dit qu’elle ne savait pas comment s’habiller. Cette belle bourgeoise de 67 ans toujours sexy et bien habillée m’étonnait avec son coup de fil, mais je l’ai laissée parler. Elle m’a dit qu’elle n’avait rein qui faisait l’affaire, qu’elle avait tout essayé le matin. Je lui ai demandé si elle voulait un conseil d’un homme pour l’aider à choisir elle m’a dit vas y dis toujours ça n’engage à rien je lui ai dit qu’il fallait qu’elle joue sur ses atouts et qu’elle mette en valeur sa jolie poitrine et qu’elle choisisse un pantalon moulant. Elle m’a dit et ben tu n’y vas pas de main morte c’est vrai que tu penses que mes petits seins malgré mon age doivent être mis en valeur. Je lui ai dit que je trouvais qu’elle avait encore des seins qui donnaient envie et que souvent je les avais aperçu dans ses décollettés et qu’en temps qu’homme ils ne me laissait pas indifférents et que parfois j’avais meme très envie de les caresser quand elle me donnait l’impression de me les offrir lorsqu’elle prenait des positions un peu osées. Après un silence elle m’a dit bon je vais voir j’apporterai plusieurs choses et je ferais un effort pout trouver des choses jolies pour te faire plaisir et on verra ensemble, j’ai ajouté n’oubliez pas de prendre plusieurs soutien gorge et plusieurs culottes parce que ça compte aussi elle a ri et on a raccroché. Je me suis branlé en pensant à l’essayage du lendemain.Françoise est arrivée samedi vers 15 h elle portait un pantalon noir avec un pull moulant noir sous sa veste. Elle m’a tout de suite demandé ce que je pensais de sa tenue en retirant sa veste. Ses seins étaient bien moulés et ça me plaisait qu’elle ait fait des efforts. Elle a ajouté tu vois ma poitrine est mise en valeur et mon pantalon est serré et me fait de belles fesses, j’ai souri.On s’est posé au salon. Elle m’a dit qu’elle avait reçu mon sms cette nuit qui lui disait de prendre sa petite jupe noire et qu’elle trouvait ça bizarre. Je lui ai dit que j’étais rentré d’une soirée bien arrosée et que j’avais pensé à elle avant de m’endormir et qu’une vision d’elle en jupe m’avait tellement excitée que je lui avais envoyé ce sms. Elle m’a dit tout ça est un peu coquin de ta part, tu me troubles à dire ça. Cette situation commençait à m’exciter. Je lui ai demandé si elle avait pris des dessous un peu jolis. Elle m’a dit qu’elle avait pris des choses variées alors d’abord j’ai pris un ensemble en coton rose qui est très mignon elle l’a sorti de son sac. j’ai dit pas mal du tout vous devez être excitante avec ça. Elle a ri et a dit j’ai mieux regarde elle me montrait sa culotte beige satinée et un soutien gorge à balconnet je lui ai dit que ce soutien gorge devait lui faire des gros seins et que j’aimais bien ça elle m’a dit là tu vas adorer j’ai pris cet ensemble alors qu’il était au linge sale parce que je pense que c’est mon ensemble le plus sexy elle a sorti un soutien gorge en dentelle violette vraiment transparent elle l’agitait en chantonnant ça se voyait à son regard que ça lui plaisait de me faire ce show. elle m’a dit alors petit coquin c’est pas mal pour une femme de mon age d’avoir ce genre de dessous je lui ai dit que j’avais pas imaginé qu’elle pouvait avoir de la dentelle aussi transparente et que j’avais canlı bahis şirketaleri hâte de voir la culotte elle l’a sorti de son sac et me la montrait en la tenant a deux mains elle rigolait et m’a dit voilà devant assez transparent pour qu’on voit les poils de mon minou et derrière une dentelle fine sur les bords et une plus épaisse très échancrée pour me cacher la raie des fesses. J’ai applaudi en lui disant que j’adorerai la voir sur elle pour enfin apprécier ses charmes comme elle rigolait j’ai ajouté que ça me plairait de la toucher elle m’a dit d’accord en me la tendant. J’ai dit magnifique culotte Françoise, elle est hyper sexy je l’ai retournée et j’ai dit effectivement elle est sale votre culotte il y a des traces de mouille et je l’ai sentie au niveau de l’entrejambe elle sentait l’odeur de son sexe elle m’a dit arrête petit obsédé ça me gêne que tu sentes mon intimité. J’ai dit allez go avec ça on devrait s’en sortir. Passez une tenue plus sexy elle m’a demandé de sortir du salon parce qu’elle ne voulait pas se déshabiller devant moi.Ma belle mère a mis une chemise bleue à rayure en s’attachant les boutons elle avait du mal à fermer ses boutons parce que ses seins étaient très gros, elle m’a appelé en disant je suis prête. J’ai rigolé en la voyant et je lui ai dit qu’elle se moquait de moi que même si son pantalon lui faisait de belles fesses sa chemise attachée jusqu’en haut lui donnait un air austère et qu’il fallait qu’elle défasse un bouton. Elle a défait un premier bouton puis un deuxième elle m’a regardé en disant comme ça tu préfères. On voyait la vallée entre ses seins j’ai dit c’est mieux comme ça mais on peut faire mieux je me suis approché elle s’est reculée et m’a dit mais qu’est ce que tu fais ne me touche pas la situation est déjà assez ambiguë, je lui ai dit faites moi confiance et laissez vous faire je ne vais pas abuser de ma belle mère même si je trouve que c’est une très jolie femme pour 67 ans. Je me suis approché et j’ai défait un bouton supplémentaire du coup son décolleté laissait voir les bords de son soutien gorge qui lui compressait les seins. Je lui ai dit là vous êtes sexy on peut admirer votre poitrine en plus votre soutien gorge a l’air mignon elle m’a dit arrête, on dirait que tu me dragues et ça me gêne même si je me sens toute émoustillée de t’entendre parler comme ça de ma poitrine. On était face à face ses seins me frôlaient par moment on ne s’est rien dit pendant quelques minutes je regardais son décolleté et j’ai commencé à bander on se regardait et elle a commencé à bouger lassivement en passant ses seins contre moi elle avait un air coquin et se mordait les lèvres ça a fait grossir ma queue d’un seul coup. De voir ma belle mère excitée comme ça me rendait dingue elle s’est collée contre moi je voyais ses seins moulés dans son soutien gorge qui sortaient de sa chemise elle a poussé un petit cri quand elle a senti ma bite contre elle je la sentais se frotter contre ma bite en gémissant elle m’a dit avec ce que je sens entre tes jambes tu as l’air d’aimer ma tenue. Si tu le souhaites tu peux même défaire un bouton supplémentaire. J’ai doucement posées mes mains sur ses seins elle s’est cambrée pour mieux m’offrir sa poitrine je l’ai pelotée en douceur elle se laissait faire en gémissant j’ai défait un bouton et j’ai pressé ses seins qui sortaient de sa chemise. Je la pelotais doucement elle m’a dit que ça faisait longtemps qu’elle avait pas senti les mains canlı kaçak iddaa d’un homme sur sa poitrine et qu’elle était contente que ce soit les miennes. Elle a mis la tête en arrière et j’ai posé ma bouche sur sa poitrine et j’ai passé ma langue entre ses seins elle m’a dit arrête je suis ta belle mère et j’ai 67 ans. il faut qu’on se calme j’ai insisté en lui pressant les seins elle a poussé un grand râle de plaisir, elle s’est laissée faire je lui léchais la poitrine elle a dit tu les aimes les nichons de ta belle mère j’ai dit oui je les adore. Alors vas y lèche moi. C’était divin de lui manger les seins en la voyant soumise. Mais j’ai trouvé encore plus excitant d’arrêter là et de continuer nos essayages.Je me suis reculé. Maintenant Françoise continuons notre essayage, passez votre jupe noire et prenez un haut plus joyeux elle m’a dit si tu veux mais sors du salon, je ne vais pas me déshabiller devant mon gendre. Je lui ai dit que j’avais déjà vu une femme en dessous et qu’en plus on était en famille donc je n’allais pas lui sauter dessus c’était comme si elle était en maillot de bain devant moi. Elle m’a dit d’accord mais n’en parlons à personne tu vas quand même me voir en culotte, mon soutien gorge est assez coquin et je suis sur que ça n’est pas comme un maillot de bain. Je me suis assis elle s’est mise face à moi et m’a dit tu es malin tu réussis à me faire me déshabiller devant toi sans me toucher et tu arrives en plus à me faire prendre du plaisir. Elle a baissé son pantalon elle portait sa culotte violette en dentelle très transparente que j’avais sentie, ça m’a fait bander immédiatement je lui ai dit elle vous va très bien. Elle m’a dit d’arrêter que ça l’a gênait déjà assez comme ça d’être en culotte devant moi surtout qu’elle sentait que ça me plaisait. Je lui ai dit allez Françoise enlevez votre chemise elle est trop nase et montrez moi ce que vous avez apporté elle s’est tournée pour retirer sa chemise, sa culotte lui moulait les fesses elles étaient bien rondes. Je voyais la raie de ses fesses elle se cambrait et de la voir de dos avec cette culotte me rendait dingue elle s’est penchée en avant pour fouiller dans son sac. Françoise dans cette position vous avez un cul magnifique et votre culotte vous va hyper bien je m’en doutais mais là j’en reviens pas. Elle s’est retournée et m’a dit que ça lui plaisait d’entendre ça et qu’elle se sentait toute chose de me voir prendre du plaisir à la regarder a moitié nue et que son minou commençait à être mouillé. Elle a enlevé sa chemise doucement et j’ai découvert un soutien gorge assorti avec sa culotte. Ses tétons pointaient à travers la dentelle violette et le balconnet gonflait sa poitrine comme une offrande. Cette situation avait l’air de l’exciter elle a enfilé sa jupe noire et un petit haut avec un décolleté elle a réajusté sa poitrine, elle a fait un tour sur elle même son cul était magnifique elle m’a dit c‘est pas mal ça mes petits seins sont bien mis en valeur et ma jupe laisse bien voir ma cambrure et mon cul. J’ai dit vous n’y allez pas de main morte, votre langage me plait. Allez dis moi si le haut est assez sexy pour toi elle s’est penchée en avant sa poitrine s’est arrondie et pendait en lui faisant une magnifique poitrine. J’ai dit ça vous fait de beaux seins mais on voit trop les coutures de votre soutien gorge il faut changer ce haut mais gardez la jupe c’est super. Vos fesses sont parfaites je me suis levé et j’ai passé canlı kaçak bahis mes mains sur son cul on a ri. Elle m’a dit d’accord allons y à fond. Elle a enlevé son haut elle s’est approchée de moi les seins en avant et elle m’a dit c’est mon soutien gorge qui te plait la dentelle qui laisse voir mes tétons et le balconnet qui les pressent en avant mais je ne peux pas sortir comme ça mais si ça te fait plaisir je peux rester comme ça pendant qu’on t’habille et on choisira mon haut plus tard. Je lui ai dit que de la voir en soutien gorge en plus si sexy me rendait dingue, je vous avoue que vous faites bander votre gendre mais j’ai très envie de voir votre culotte. Elle a baissé sa jupe, elle était maintenant presque nue devant moi. Elle a dit lève toi et commençons petit coquin tu veux te faire caresser par ta belle mère je t’avoue que j’ai très envie de voir ton sexe elle a ajouté je suis prête à faire n’importe quoi pour prendre ton zizi dans ma bouche elle a défait les boutons de ma chemise elle a glissé ses mains sur ma poitrine et m’a caressé le corps. Ca me plait de te toucher elle s’est collée à moi, oh la la je sens que l’on va faire une grosse et chaude bêtise. Ses seins étaient compressés contre ma poitrine je lui ai dit que c’était bon de sentir ses seins contre moi elle a souri et m’a dit tu as vu mes tétons sont tout durs et j’ai très envie de te montrer ma poitrine. J’ai dit oui allez y faites vous plaisir elle a sorti ses seins de son soutien gorge j’ai tout de suite caressé sa poitrine. J’ai glissé mes mains sur ses cuisses pour remonter sur ses fesses. Je pelotais enfin le cul sublime de ma belle mère. Elle gémissait comme une vraie coquine. Elle a baissé mon pantalon elle s’est reculée en disant qu’elle voyait mon érection dans mon slip blanc ce qui la faisait mouiller comme une folle parce qu’elle n’avait pas vu un si bel engin depuis bien longtemps. Elle a posé sa main droite sur mon sexe en sortant sa langue puis elle a baissé le haut de mon slip pour sortir ma queue en érection. Après avoir pris ma bite dans ses mains elle a dit quelle est belle ta bite veux tu que je te suce jusqu’à ce que tu jouisses sur moi, sans attendre ma réponse elle a ouvert la bouche et a mis mon gland dedans. Ses lèvres allaient et venaient autour de ma bite elle me suçait comme une vraie cochonne elle m’a dit putain c’est bon de te sucer la queue j’avais oublié à quel point j’aimais sentir le sexe d’un homme dans ma bouche. Ma belle mère m’a sucé divinement, je passais mes mains dans ses cheveux et je maintenais sa tête pour qu’elle engloutisse ma queue. Je l’ai allongée sur le canapé et je lui ai écartés les jambes elle m’a dit qu’est ce que tu fais tu ne vas quand même pas enfoncer ton gros zizi dans le petit minou de ta belle mère. J’ai posé mes mains sur ses cuisses et j’ai baissé sa culotte doucement. Je voyais son minou, ses lèvres étaient humides, j’ai senti sa culotte et j’ai dit elle sent bon, laissez moi vous lécher j’en ai très envie depuis si longtemps. Elle ne disait rien mais a fait un signe de la tête qui me donnait le feu vert. J’ai lécher sa chatte et elle adorait ça. Je l’ai pénétrée avec délicatesse et nous avons baisé avec plaisir. J’allais jouir quand elle m’a demandé de venir entre ses seins. J’ai frotté ma bite sur sa poitrine pendant qu’elle se touchait entre les cuisses. Elle avait la bouche ouverte, elle était surexcitée et de la voir si soumise m’a rendu dingue. Je l’ai inondé de sperme, des giclées allaient sur ses seins, sur son visage et même dans sa bouche. Nous avons joui ensemble pour la première fois.Nous ne sommes pas allé au théâtre. Elle m’a demandé de ne rien dire à personne, d’oublier tout ça au moins jusqu’à la prochaine fois.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir