Le jour où j’ai surpris ma femme (suite)

Le jour où j’ai surpris ma femme (suite)Inutile de dire que la journée de réunions a été interminable. J’ai bafouillé, fait des lapsus, confondu les interlocuteurs…bref j’étais ailleurs, encore perturbé par les émotions qui m’avaient traversées toute la journée depuis que j’avais vu ma femme avec ce jeune homme. J’ai récupéré Lucas à l’école, suis rentré un peu migraineux à la maison où Louise nous attendait.”Coucou les chéris !”Elle était visiblement en pleine forme, enjouée, détendue.”Je finis de préparer à manger et apéro les garçons !”Je m’approche pour l’embrasser, repensant à sa bouche pleine d’un autre sperme que le mien, à ses lèvres maculées. J’en profite que Lucas est monté dans sa chambre, je lui vole un long baiser où ma langue goûte chaque recoin de sa bouche. Elle a l’air d’apprécier…me serre à la taille, colle sa poitrine contre la mienne. Je rebande. Louise est vraiment toute pimpante ce soir, lumineuse, pleine d’entrain.Nous avons même fait l’amour et elle était d’accord pour tout. Fellation, sodomie, éjaculation dans la bouche, nettoyage de gland…un régal ! Comme si son aventure du matin l’avait galvanisée.Aucun aveu, comme si rien n’était arrivé…je me doutais bien que demain il allait se passer quelque chose encore.Sachant que je n’avais pas le loisir de perdre tous les jours autant de temps sur la route j’ ai profité qu’elle était sous la douche pour cacher une petite webcam dans la chambre, en hauteur, reliée à mon pc de bureau qu’elle n’utilise jamais et je suis parti travailler.”A ce soir chéri ! Je t’aime””Moi aussi je t’aime…”J’arrive tôt au bureau, demande à ce qu’on ne me dérange pas en prétextant que j’ai beaucoup de dossiers à finir et m’installe à l’ordinateur.8H31Louise est au lit, en nuisette, en train de lire. Le jeune black d’hier arrive dans la chambre, sans frapper. Il est accompagné d’un autre ouvrier de l’entreprise, un grand brun d’une trentaine d’années. Ils sont en train de rigoler en regardant une vidéo sur le téléphone portable du premier”Waouh, la salope !! Dit le black en montrant la vidéo à Louise qui se redresse, faussement intriguée. Elle se doute bien qu’il s’agit de ses exploits de la veille.”Ça vous fait bien bander les mecs j’ai l’impression ! ” dit-elle provocatrice en ne perdant pas une miette des images de sa sextape.”Oui, on adore les petites bourgeoises salopes comme toi ! J’ai amené mon pote, tu vas te régaler il est monté comme un âne ! Fred, sors ta queue pour lui montrer !”Fred s’approche du lit, défait sa braguette, baisse son pantalon et dégage un membre impressionnant, avec une ankara escort demi-érection qui me laisse rêveur.”Viens lui dire bonjour, n’aie pas peur !”Loin d’avoir peur, Louise pose sa main sur cette formidable queue, visiblement très intéressée à la voir grossir encore, et approche ses lèvres pour y poser des petits bisous coquins.8H36Je commence à me branler.Elle attaque une fellation très lente, se mettant à quatre pattes sur le lit, découvrant ses fesses nues.”Mmm…t’avais raison, super suceuse cette salope…Karim, arrête de filmer, viens en profiter aussi !”Karim est déjà à poil, la queue à l’air, comme chez lui, et il fait le tour du lit avec son téléphone, pour faire un reportage.Il approche sa queue de la bouche de ma femme.”T’en veux une deuxième ? Sers-toi petite chienne !”Louise descend du lit pour se mettre à genoux devant ses deux étalons et passe de l’un à l’autre, lapant, léchant, suçant, bavant.”J’aime vos bites, elles sont bonnes !”Elle commence à se caresser sans lâcher leurs queues, salive et suce de plus belle. Ils lui chopent la tête, enfoncent leurs pieux de plus en plus loin dans sa bouche.Elle se caresse avec les deux mains maintenant, à toute vitesse, pendant qu’ils lui baisent littéralement la bouche, l’un après l’autre, essayant même de lui fourrer les deux mastards dans le gosier en même temps.Je n’en peux plus, je jouis une première fois sur ma cuisse.Puis elle s’arrête soudain, se redresse fièrement en s’étalant toute la salive sur les lèvres et les joues et att**** son gros gode rouge dans la table de chevet.”Vous aimez les bonnes chiennes, hein ?! Je vais vous montrer qui est la plus salope…”Et elle part dans un show torride sur le lit, prenant les positions les plus scabreuses, suçant le gode comme une folle, le fourrant dans sa chatte, puis à nouveau dans sa bouche, le couvrant de salive pour l’introduire dans son cul, les yeux plantés dans ceux des deux bandeurs qui s’astiquent en sifflotant d’admiration.”J’aime le cul…” gémit-elle, “J’aime les bites, les grosses bites bien juteuses…dans ma chatte…dans mon cul…dans ma bouche…” tout en continuant à s’empaler sur le gode, à le faire aller et venir sans répit dans son petit trou.Ma Louise…si douce…Elle se met alors en position de levrette face à eux, le gode planté dans son anus, les mains agrippées à la rambarde du lit.”Défoncez moi !!!!” Les deux vicelards ne se le font pas répéter, ils sautent sur le lit et sur ma femme en poussant des cris de victoire.”Sale truie, on va te défoncer comme une pute !” Dit le Fred en lui prenant la chatte d’un ankara escort bayan seul coup pour la labourer en malaxant son anus avec le gode. Il l’att**** par les cheveux et la démonte purement et simplement, avec des coups de rein de taureau en rut.Elle hurle, elle crie, elle pleure. Karim décide de la faire taire et lui fourre son chibre dans la bouche, dans la gorge. Louise suffoque mais tient bon, en redemande même. Elle s’accroche des deux mains sur la grosse tige pour ne pas reculer sous les coups de boutoirs de Fred.Puis il ralentit un peu la cadence, retire le gode de l’anus de ma femme sort de sa chatte pour l’enculer direct, sans sommation, et reprend son rythme infernal pour lui déboiter le cul.Louise jouit presque instantanément, se tordant de plaisir, les yeux perdus dans le vide. Le jeune black à quitté sa bouche pour continuer a filmer la scène, pendant que son pote, visiblement très endurant, lui pilonne toujours l’anus comme un mort de faim.Ma femme… MA FEMME !!!! Putain, j’ai l’impression d’être sur Xhamster dans la catégorie “Cuckold wife”…mais c’est ma femme, là !Putain…ça m’excite tellement ! Je suis submergé d’émotions contradictoires…mais tellement excité par ce spectacle de malades !Quand je sors de ma rêverie, les deux vicieux sont sur le coté du lit, en train de se marrer et de se faire des checks (compliqués). Louise est affalée, le corps en vrac, inerte. Elle a du jouir plusieurs fois déjà, ça lui arrive quand on fait l’amour, elle est multi orgasmique depuis qu’elle a découvert la masturbation à 10 ans, m’a t’elle dit.”Allez cocotte, c’est pas fini ! On n’a pas joui, nous !”Ils la soulèvent pour la remettre à quatre pattes. Elle se laisse faire. Fred se met sous elle et la pénètre de suite, profitant de son humidité. Il lui écarte les fesses en la baisant tranquillement.”Vas-y frérot, je te l’ouvre à fond !”Karim se place devant le petit trou offert de ma femme.”On va te réanimer un peu !!”J’ai vraiment bien placé la webcam… Je vois son gland énorme entrer sans difficulté dans son anus, puis toute la tige, pendant que Fred la baise toujours lentement.Une fois les deux bites bien installées dans son sexe et son cul, Louise recommence à gémir doucement, revient aux affaires.Ils accélèrent. Elle s’accroche.”C’est bon ça !!! Tiens, prends !!Ils lui labourent les entrailles pendant de longues minutes, jouant avec son corps, lui attrapant les épaules, les cheveux, lui malaxant les seins. Comme elle n’est pas encore assez active à leur goût, Karim lui met des gifles.”Allez crie salope !!!”Elle crie. Elle escort ankara gémit. Se débat. Et jouit encore une fois en les provocant”Salauds !! Vous aimez ça me défoncer, hein ?!! “Ta gueule !”Épuisée, elle les provoque une dernière fois.”Donnez-moi du jus, j’ai soif…S’il vous plait…donnez-moi du foutre…””T’aime ça bouffer du sperme, hein, t’inquiète, tu vas avoir la dose…t’es prêt Fred ?” Visiblement oui.Les deux se délogent des orifices de ma femme et viennent se finir au dessus de sa bouche.”Fais AHHHHHH !!!”Louise ouvre la bouche en grand.Les deux se vident les couilles quasi en même temps. La bouche de ma femme est remplie de foutre, leurs jets sont puissants, épais, interminables.”Avale !!”Elle avale.”Lèche !”Elle lèche.”Nettoie bien tout, sale chienne…”Elle les nettoie pendant de longs instants, lentement, prenant tout son temps pour bien récolter toute la semence sur leurs queues, leurs couilles, leurs abdos.”J’aime votre foutre chaud….” Sa langue passe dans tous les recoins, Fred s’allonge sur le dos et écarte les jambes”Nettoie bien tout !”Elle lui lèche l’anus avec application, entre le bout de sa langue dans son oeillet, gobe les couilles puis revient sur son petit trou.”Hey, moi aussi je veux ça !”Le deuxième lascar se met en position et ma femme lui dévore la raie, fourre sa langue au plus profond dans son anus. Lui mange le cul en le masturbant. Elle passe d’un trou du cul à l’autre, ravie.Je suis captivé.Le traitement a l’air de faire son effet. Les deux jeunes recommencent à bander sérieusement. Elle en profite pour les sucer encore et les branler, une bite dans chaque main. Ils se laissent faire, cette fois, ne disent plus rien, sentent remonter le désir dans leurs couilles.”J’en veux encore…”Elle les astique avec force, guettant la première queue qui donnerait des signes de jouissance, de spasmes. Elle regarde les queues avec fascination, pose sa bouche sur un gland, puis sur l’autre, va et vient tout en les masturbant de plus en plus vite.”Allez les gars…j’ai encore envie de vous boire…””Ah…ça vient !”C’est Fred qui a jouit en premier, elle s’est jetée la bouche avide sur son gland quand elle l’a senti venir et elle lui a littéralement vidé les couilles en gémissant quand les jets de foutre ont inondé son palais. Elle a gardé sa queue en bouche et a commencé à se caresser le clito en le têtouillant . “À moi maintenant…”Elle change de bite, dépose délicatement le foutre qu’il lui reste en bouche sur la tige de Karim, pour mieux le ravaler et jouer avec. “Mange !”Il s’est tendu quand elle lui a mis un doigt dans le cul sans prévenir mais s’est déversé aussi sec sur sa langue, en poussant des petits cris de plaisir.Elle a tout bu jusqu’à la dernière goutte. Assoiffée.9H23Je me branle comme un malade et jouis une deuxième fois sur mon pantalon.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir