Le père, le fils et le petit fils 1/2

Le père, le fils et le petit fils 1/2LE PERE, LE FILS ET LE PETIT FILS 1/2Pendant un spectacle donné lors d’une fête dans une ville de Vendée près de la côte j’ai fait la connaissance de Georges qui était assis à ma droite, alors que mon mari se trouvait à ma gauche.Nous avons commenté ensemble le spectacle puis d’autres sujets pour enfin sympathiser et aller boire un verre ensemble.Il n’est pas trop mal conservé physiquement pour son âge (certainement dans les 60 printemps).Il est assez grand avec un peu de ventre, crane rasé, une fine moustache poivre et sel. Je le rencontre de nouveau par hasard deux jours plus tard dans la rue piétonne de la ville.Nous discutons un peu puis il m’invite à boire un verre.Installés sur la terrasse d’un bar nous parlons beaucoup pendant que je constate que son regard se porte sur le haut de mes jambes bien visibles avec mon short court et serré qui laisse aussi entrevoir la forme de mon pubis. Il ne peut que loucher aussi sur ma poitrine en partie visible à cause de mon maillot à bretelles bien échancré.Vu la chaleur qu’il fait en ce moment je suis très légèrement vêtue.Toujours aussi salope je ne laisse pas passer l’occasion.<>.<>.<>.<>.<>.<>.<>.<>.Pour être directe je le suis.<>.Il accuse le coup, j’enfonce le clou et progressivement il commence à se lacher et doucement se faire à l’idée que quelque chose est possible entre nous.J’insiste lourdement, la discussion se poursuit jusqu’au moment ou timidement il se décide à me donner rendez-vous chez lui pour le surlendemain.Le jour dit je me rends à Soullans ou Georges m’accueille dans son petit appartement coquet et bien tenu.Il m’invite à m’asseoir sur le canapé et m’offre un verre puis parle de tout mais pas du sujet pour lequel je suis là.Je m’approche de lui, je passe mes bras autour de son cou et me colle contre lui.Mes lèvres sont contre les siennes, ma langue force le passage et pénètre dans sa bouche.Enfin sa langue se met en mouvement et vient à la rencontre de la mienne, comme je mets de l’ardeur dans les baisers qui nous unissent il en fait de même.En même temps une de mes mains se balade sur son short là ou se trouve son sexe que je sens grossir de plus en plus.Il se met au diapason et caresse mes seins par dessus le maillot puis sous le vêtement en déplaçant mon soutien-gorge ensuite il s’en prend à ma chatte, il glisse une main dans mon short qui est ajusté, gêné il le déboutonne et accède à mon sexe humide qu’il caresse afin de commencer à me doigter.Pendant ce temps nos baisers n’ont pas cessés.<>.<>.Excité il se lève, m’att**** par les poignets et me tire pour me relever.Il s’en prend à mon maillot qu’il m’enlève le jetant sur le canapé, après qu’il aie galéré un peu le soutien-gorge prend le même chemin.Il baisse en même temps mon short et mon string qui glissent le long de mes jambes, je lève un pied puis l’autre pour m’en débarrasser. Je suis nue, il se recule et contemple mon corps.<>.<>.Je n’ai pas le temps de bouger qu’il se débarrasse prestement de ses vêtements et je peux contempler son torse aux poils gris blancs diyarbakır escort ainsi que son pénis érigé que je ne pensais pas si volumineux.Nous nous caressons partout sans nous attarder sur une partie du corps.Il me prend par la main.<>.Tout en m’embrassant il me fait tomber sur le lit et se retrouve couché sur moi, sa queue et ses bourses sont écrasés contre mon ventre.Je vois ou il veut en venir et j’écarte les jambes.Je le laisse galérer un peu quand il cherche à placer son membre à l’entrée de mon intimité.Son gros pénis s’enfonce dans ma chatte en repoussant les chairs.Il commence à donner des coups de reins d’abord lents puis de plus en plus vite pendant que collé à lui j’ai passé mes bras autour de son cou.Rapidement je sens son pénis grossir encore et être agité de soubresauts pendant que des jets de sperme frappent le fond de mon vagin. Je constate qu’il m’a mis la dose.<>. <>.<>.il me donne les renseignements nécessaires et me mettant plein de semence sur les mains en essayant de tenir me chatte fermée je vais dans la salle de bain.retour dans la chambre, Georges m’attend allongé sur le lit.Je me mets à genoux à côté de lui et je m’occupe de sa queue qui n’est plus très fringante.Je la lèche puis je la prends dans ma bouche et commence une fellation.Pendant ce temps Georges caresse mes fesses et mon sexe puis il me doigte pendant un moment avant de s’en prendre à mon clitoris qu’il masturbe.Plus j’accentue la vitesse des aller-retour de mes lèvres sur sa queue et plus il me masturbe vigoureusement ce qui accentue notre excitation.Je libère ma bouche pour lui dire un de mes souhaits:<>.Il obéit ce qui fait augmenter mon plaisir plus rapidement, je ralentit la fellation.Enfin mon corps se tend, les spasmes arrivent et mon vagin envoye des jets de liquide sur ses mains.Mon orgasme passé je suce sa queue en serrant au maximum les lèvres et avec des va-et-vient très rapides.Très vite je sens les soubresauts du pénis dans ma bouche qu’il arrose de son sperme que je bois tout en continuant la fellation pendant un moment.Il avait un peu débandé mais est maintenant de nouveau en érection.Je me positionne à genoux, je creuse les reins et pose ma tête dans les draps.Georges comprend et se met derrière moi, sa queue glisse entre mes fesses avant de pénétrer ma chatte.Il donne des coups de reins de plus en plus rapides et s’active un bon moment pendant que je triture ses testicules ou caresse ses cuisses.Je finis par le repousser et prendre sa verge dans une main, je la positionne contre mon anus.<>.Il exerce une poussée avec son corps et sa queue s’enfonce doucement dans mon cul jusqu’au moment ou ses bourses butent contre mes fesses.Il me défonce d’abord doucement puis voyant que la résistance diminue ses coups de reins deviennent de plus en plus violents.Il se démène pendant un bon moment me procurant beaucoup de plaisir avant d’éjaculer dans mon cul puis il se retire et s’allonge sur le lit en respirant fort.J’attends quelques minutes puis après m’être mis à genoux les fesses tournées vers mon amant je caresse son torse et son ventre puis ma main descend sur ses cuisses puis finit sur sa queue gluante.Je caresse son membre ensuite je le masturbe d’abord doucement puis de plus en plus vigoureusement.Georges caresse mes fesses, mes cuisses et mon sexe.Dés qu’il commence à bander de nouveau il doigte ma chatte et mon cul et masturbe mon clitoris après que je me sois positionnée au mieux pour qu’il puisse oeuvrer sur mes parties intimes sans difficultés.Ma langue puis ma bouche a remplacé ma main sur sa verge, je lui fais une fellation aves des aller-retour rapides de mes lèvres sur son membre que je ne peux escort diyarbakır faire entrer complètement dans ma bouche à cause de ses dimensions importantes.<>.J’obéis à sa demande, je prends la position demandée et je creuse les reins après avoir posé ma tête sur mes bras repliés sur les draps.A genoux derrière moi Georges enfonce sa queue dans ma chatte et donne des coups de reins pendant un moment pour feire aller et venir son pénis dans mon corps puis c’est mon cul qu’il se met à défoncer pendant que je masturbe mon clitoris.J’ai beaucoup de plaisir et au bout d’un moment cela devient insupportable, énervée je me masturbe frénétiquement et agitée par des spasmes je jouis.Imperturbable mon amant continue à me défoncer passant de ma chatte à mon cul en fonction de ses envies jusqu’au moment ou il éjacule dans mon vagin.Insatiable, de nouveau je m’occupe de son sexe avec les mains, ma langue et ma bouche. Il me faut un bon moment avant d’obtenir une érection satisfaisante.Accroupie au dessus de lui, les jambes de chaque côté de son corps je fais pénétrer sa queue dans mon intimité puis je fais monter et descendre mon corps pour faire aller et venir le membre dans ma grotte pendant qu’il caresse mes seins et énerve les tétons qui sont bien érigés.Au bout d’un moment je me soulève, la verge s’échappe de ma chatte. Je la place contre mon orifice anal et je m’empale dessus.De nouveau je donne des coups de reins et fais aller et venir mon cul sur le membre de mon amant.Je me sodomise longtemps avec le plaisir qui ne quitte pas mon ventre et je suis en sueur pendant que mon amant les yeux clos et les doigts agrippés à mes seins savoure.Un rictus apparaît sur son visage, son corps se tend et ses ongles s’incrustent dans ma poitrine quand je ressens les tremblement de sa verge dans mon cul pendant qu’il y déverse un reste de semence.Je me soulève pour que sa queue rétrécit rapidement sorte de mon fondement et m’allonge près de lui pour récupérer un peu. Je vais me laver puis je me rhabille, après avoir mis un short il me rejoint dans le salon ou nous buvons un jus de fruit.Il est heureux de ce qui s’est passé et me complimente sur ma façon de faire l’amour puis je quitte l’appartement après qu’il m’aie demandé de revenir le mardi suivant.Un matin je rencontre Georges qui se promène dans la rue piétonne avec un homme plus jeune que lui et me le présente.<>.<>.Il est aussi grand que son père avec une certaine ressemblance, cheveux bruns commençant à grisonner, âgé d’environ 40 ans.Nous allons nous asseoir dans un bar et discutons en buvant un café.Je constate à son sourire que Dominique ne croit pas son père quand celui-ci me présente comme une simple connaissance mais je vois qu’il n’est pas indifférent à mon physique et certainement à mon air de salope quand je le regarde.Au bout d’un moment nous quittons l’établissement, Dominique part de son côté et Georges me quitte après m’avoir donné un rendez-vous. Le mardi suivant je suis chez Georges, nous venons de faire l’amour sur son lit.Je l’ai bien pompé, entre fellations et coïts dans des positions différentes il a éjaculé 4 fois arrosant d’abord ma gorge puis mon vagin et par deux fois mon cul.Pour ne pas être en reste lui m’a fait jouir plusieurs fois.Pendant qu’il récupère allongé sur le lit je vais me laver dans la salle de bain et en sort avec une serviette nouée autour de ma taille cachant uniquement mes fesses.Georges va se nettoyer à son tour pendant que je m’installe dans le canapé.Soudain la porte de l’appartement s’ouvre, son fils Dominique entre et reste bouche bée et immobile quand il m’aperçoit.Pas gênée je lui souris.<>.<>.<>.Une fois Georges et moi en tenue correcte nous nous joignons à Dominique pour boire un verre tout en parlant de ce qui s’est passé diyarbakır escort bayan puis de tout et de rien.Je quitte l’appartement en même temps que Dominique.Arrivés sur le parking ou sont garées les voitures nous continuons à parler et toujours aussi salope j’attaque sur une chose dont je me suis rendue compte.<>.<>.<>.<>.Mes pensées comme d’habitude tournées vers le sexe je me dis: après le père pourquoi pas le fils.<>.<>.<>.Nous parlons pendant un moment, sous la pression car je suis décidée à l’avoir comme amant lui aussi, il finit par se décider. Son problème va être d’éloigner sa femme pendant au moins une demi-journée.Ce n’est pas long avant qu’il ne reprenne contact avec moi, ce qu’il fait deux jours plus tard.Sa femme part le lendemain pour la journée visiter l’Ile D’Yeu avec sa soeur et son beau-frère, Dominique a prétexté un rendez-vous au garage pour un problème d’équilibrage de roues sur sa voiture.Il me donne rendez-vous devant le camping les dunes ou il possède un mobilhome.Le lendemain à l’heure prévue j’arrive sur le parking du camping, Dominique m’attend au volant de son auto.<>.Arrivés sur place nous entrons rapidement, surtout moi, dans le mobilhome.L’intérieur est joli et spacieux avec un beau salon et plusieurs portes donnant notamment sur trois chambres.La porte refermée il s’approche de moi et m’étreint.Ses lèvres embrassent les miennes et sa langue explore ma bouche, ma langue va à la rencontre de la sienne, nous échangeons un baiser à couper le souffle.Il s’écarte de moi et se déshabille, j’en fait autant.Il me pousse sur le lit puis nous nous caressons longuement et patiemment en changeant fréquemment de position pour avoir accès à toutes les parties de nos corps.Dominique se met sur moi tête-bêche, pendant que je lèche sa queue et ses bourses sa bouche embrasse mon sexe et sa langue fouille mon intimité.Je commence une fellation pendant qu’un doigt pénètre mon anus, je prends du plaisir à ce qu’il me fait surtout que maintenant il s’en prend à mon clitoris qu’il masturbe de plus en plus violemment.Il n’est pas pressé d’en finir et soulève plusieurs fois son corps pour faire sortir son membre de ma bouche quand il sent qu’il ne va plus tenir, membre que je recommence rapidement à sucer doucement avant d’accélérer les aller-retour de ma bouche.Le plaisir devient intense dans mon ventre pour finir par être insupportable, mon bassin se soulève et je suis prise de spasmes pendant que de la cyprine s’échappe de mon vagin.En même temps je serre les lèvres sur le pénis qui est toujours enfoncé dans ma cavité buccale et après quelques aller-retour violents de ma bouche sur le membre celui-ci agité de soubresauts inonde ma gorge.J’avale le liquide et continue la fellation. Dominique se relève et s’allonge sur moi puis sa queue s’enfonce dans mon vagin. Les coups de reins qu’il donne font aller et venir son pénis dans mon intimité, je fais bouger mon bassin en rythme avec lui.De temps en temps il m’embrasse.Pendant notre accouplement je prends du plaisir.Après un moment Dominique arrête de me défoncer, il se déplace et se retrouve au-dessus de moi ses genoux de chaque côté de mon cou, sa queue gluante est sur ma figure, il la fourre dans ma bouche et posant ses mains sur le lit il fait bouger son bassin.Sa verge fait des va-et-vient dans ma bouche tapant au fond de ma gorge et rapidement avec des soubresauts et après avoir encore gonflé inonde ma bouche de sperme.Il reste sans bouger dans la même position,sa queue enfoncée dans ma bouche tant que je n’ai pas avalé sa semence et nettoyé sa queue avec ma bouche et ma langue.- A suivre –

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir