Un moyen de payer sa dette (suite et fin)

Amateur

Un moyen de payer sa dette (suite et fin)Un moyen de payer sa dette (suite et fin)Pendant plus de trois mois Catherine et moi avons essayés de nous voir toutes les semaines. A chaque fois elle me disait qu’elle me remboursait 20 euros, sommes bien modique à mes yeux pour ce qu’elle m’offrait, mais je n’allais pas m’en plaindre. Je pensais quand même qu’elle voulait faire durer le plaisir ou plus encore.Nous avons rendez-vous aujourd’hui et si jamais elle me le redit je lui demanderai ce qu’elle veut réellement car je ne crois plus qu’elle veuille juste me rembourser.J’arrive chez elle et elle me reçoit toujours aussi ravissante et souriante avec une tenue très courte comme à chaque fois. Nous nous embrassons tendrement, un long baiser langoureux, pendant lequel je pose mes mains sur ses fesses puis sous sa jupette ultra courte. Je découvre que comme je lui ai demandé elle est nue dessous ce qui me fait bander immédiatement. Elle peut déjà sentir mon membre tendu contre son ventre et elle se frotte un peu dessus avant de m’entrainer vers sa chambre où à peine arrivée elle se déshabille. Je fais alors comme elle pour ne pas rester en reste et en 2 minutes nous sommes allongés nus sur le lit. Aussitôt elle se place au-dessus de moi pour commencer un 69 elle enfournant ma bite en la branlant et moi lui léchant le clito en fourrant deux doigts dans sa chatte déjà bien mouillée. Comme toujours elle s’applique comme une reine pour me donner envie de gicler dans sa bouche et moi je fais rouler son clitoris sous ma langue en appuyant dessus. Je crains de ne pouvoir me retenir encore longtemps mais tout à coup sa fellation devient désordonnée. Elle se met à trembler et part dans un orgasme fulgurant, sa chatte libérant un filet de cyprine que je lape comme un chat un bol de lait. Je me délecte de son jus le temps qu’elle reprenne conscience. Elle se retourne alors et sans rien dire elle s’empale sur mon pieu tendu jusqu’à la garde. Sa moule est tellement trempée qu’elle n’a aucun mal à se planter sur ma queue. Elle commence alors un furieux va et vient qu’elle a décidé de diriger. Je la laisse faire trop canlı bahis heureux de ce sentiment de domination mais elle va si vite que ma semence monte rapidement. J’ai à peine le temps de lui dire que mes jets de foutre son expulser par bite alors qu’elle la cale au plus profond de son ventre pour que je l’arrose. Elle s’allonge sur moi pour m’embrasser en me disant merci de ne pas avoir bougé et de l’avoir remplie de foutre. Je lui dis que j’espère n’avoir pas fait une bêtise mais elle me rassure bien vite. Elle s’allonge à côté de moi et me branle doucement pour que je reprenne vigueur. Ma bite redevenue bien dure elle lèche sa main pleine de cyprine et de sperme avant de se placer à 4 pattes bien cambrée en me demandant de l’enculer.Je lui demande de se retourner sur le dos, de replier ses jambes car je veux la voir pendant que je l’encule. Elle fait ce que je lui demande sa rondelle offerte, sa chatte dégoulinant de foutre. Je prends de la salive avec mes doigts et je frotte sa rondelle en appuyant pour ouvrir son fion mais elle me dit de venir dans son petit trou directement. Elle m’avoue aimer quand je rentre un peu vite car elle sent plus ma queue qui dilate ses chairs et la douleur ne dure pas longtemps. Je mouille mon gland de salive et je pose ma bite sur ce petit trou qui m’est offert pour finir par pousser doucement et insérer tout mon bout dans son cul. Je vois ses yeux se fermer et ses lèvres qui se resserrent sous la douleur mais elle ne dit rien. Au contraire elle pose ses mains sur mes fesses et me tire vers elle pour que je la pénètre plus vite. Je l’aide un peu en poussant encore et je me retrouve calée dans son fion jusqu’aux couilles. Elle m’empêche de bouger de son cul serré pour me demander de rester comme ça car elle adore me sentir dans ses entrailles. Tout à coup elle me dit qu’elle trop heureuse quand on couche ensemble et qu’aujourd’hui elle a encore remboursé 20 euros. Je lui demande pourquoi elle ne veut pas plus. Elle hésite un moment puis fini par me dire qu’elle m’aime et qu’elle voudrait que ça dur le plus longtemps possible. Nous restons un bon moment lovés bahis siteleri l’un contre l’autre pour de longues caresses avant que je me décide à répondre. Je lui avoue qu’elle me plait beaucoup, surtout depuis qu’elle est devenue plus sexy et pourquoi pas se voir plus souvent à condition que sa dette soit annulée purement et simplement. Elle est trop heureuse pour refuser cette proposition dont elle rêvait sans vraiment y croire. Je lui demande si elle est vraiment sûre d’elle et prête à aller jusqu’au bout ce à quoi elle me répond d’un oui ferme sans hésiter. Elle dit qu’elle est à moi à partir de maintenant et que je peux disposer de son corps comme je le souhaite. Je lui demande simplement de ne plus se cacher dans des tenues trop classiques, que je la veux en jupette et chemisier tous les jours sans aucun dessous.Elle accepte aussitôt et décide alors de me prendre à pleine bouche pour me remettre en pleine forme, ce qui ne met pas longtemps à faire durcir mon membre. Une fois bien raide elle se place devant moi sur le dos jambes repliées et bien ouvertes en me demandant de l’enculer. J’aime l’entendre me parler comme ça et tout en la traitant de salope je lui doigte le fion pour le dilater. Contre toute attente elle m’implore presque de l’enculer sans la préparer mais en mouillant quand même mon gland gonflé. Je me mets en place pour forcer son antre anale en la regardant serrer les dents sous la douleur et des petites larmes s’écoulent aux coins de ses yeux. Je m’arrête pour ne pas lui faire trop mal mais elle en redemande pour sentir mon membre au plus profond de ses entrailles. Elle commence à crier un peu tout en devenant très vulgaire ce qui m’excite encore plus. Elle me dit être ma salope, bonne à se faire baiser et enculer comme une chienne, qu’elle veut sentir mon foutre gicler dans son fion de pute, qu’elle aime sentir ma grosse bite dans son cul, qu’elle aime trop la baise pour me priver de ce plaisir et qu’elle aime malgré la douleur.Je me mets à la ramoner doucement mais à sa demande je vais plus vite pour finir par lui défoncer le trou du cul sous ses cris stridents bahis şirketleri à chaque fois que je butte au fond d’elle. Elle me dit encore plus fort, encore plus loin même si mes couilles touchent ses fesses et que je ne peux pas rentrer plus. Je sens son fion dilaté dans lequel je coulisse comme un fou en sentant monter ma jouissance. Je ralenti un peu pour ne pas gicler trop vite mais elle se met à trembler de tout son corps et part dans un orgasme fulgurant sa chatte dégoulinant de jus. Je redonne quelques coups de queue et je me mets à inonder ses intestins de mon jus par grosses saccades lui accentuant son plaisir en provoquant un point de non-retour dans lequel elle se met à devenir fontaine. Ses jets de cyprine sont expulsés de sa chatte sur mon ventre le temps que je gicle en elle.Les couilles vidées je m’allonge sur elle et l’embrasse puis je la laisse reprendre son souffle. Au bout d’un moment ma bite se ramollie et ressort de son cul dans un bruit de succion. Elle plonge sa main et s’enfile deux doigts dans son cul ouvert et les ressort couverts de foutre pour les porter à sa bouche et les lécher. Je la regarde faire plusieurs fois de suite en lui souriant et elle finit par me dire que c’est la première fois qu’elle a jouit comme ça. Je ne peux pas m’empêcher d’être satisfait de moi en me lui répondant que l’on pourra le refaire à chaque fois.Les jours passent et nos rencontre se rapprochent pour finir quasiment tous les jours jusqu’au moment où je lui propose de venir habiter avec moi. Elle est trop contente de ma proposition et en échange elle sera ma salope qui ne refusera jamais de baiser par tous les trous et plusieurs fois par jours. Elle aime trop quand on est ensemble et elle a besoin de ma bite en elle n’importe quand.Nous vivons ensemble depuis et la dette est bien épongée (tout comme moi). Elle ne s’habille plus autrement que dans les tenues que je lui ai demandé de porter et elle sort même habillée en salope ce qui l’excite encore plus tout comme moi. Nous baisons plusieurs fois par jours et souvent tous les après-midi. Parfois pour pimenter notre relation nous allons dans les sous-sols d’immeuble pour baiser mais depuis plus d’un an maintenant son grand plaisir est de se faire enculer. Nous coulons des jours merveilleux dans l’amour et le sexe et je le souhaite à tout le monde.Merci Catherine

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir